Le Blog du Scooter
Un scooter circule sur une route de campagne

Scooters et motos font peur aux autres usagers sur la route

La baromètre AXA 2019 sur le comportement des Français sur les routes vient de sortir. Comme toujours, il apporte un éclairage et des chiffres intéressants sur nos pratiques. Les deux-roues s’illustrent, et pas de la bonne manière…

AXA, leader mondial de l’assurance, est très actif dans la prévention et l’étude des comportements. Bien protéger ses assurés, ça commence par mieux comprendre leurs usages et leurs (mauvaises) habitudes.

Chaque année, AXA Prévention publie un baromètre riche d’enseignements sur le comportement des Français sur les routes. Voici les principales informations et chiffres clés à retenir du Baromètre AXA 2019 qui vient d’être publié.

Les deux roues motorisés créent un sentiment de danger

Pour 51% des Français interrogés, les deux roues motorisés sont la catégorie de véhicules jugée la plus dangereuse sur route. Sont ensuite cités les automobilistes (47%) puis les trottinettes (31%). Encore réservées aux enfants il y a quelques années, ces dernières ont du mal à trouver leur place. D’ailleurs si 4 Français sur 10 disent ne pas sentir en sécurité sur les trottoirs d’après le Baromètre AXA 2019, le développement fulgurant des trottinettes électriques dans les grandes villes ne doit pas y être totalement étranger.

Toutefois, ce serait un peu facile de mettre sur le dos des trottinettes le sentiment d’insécurité des Français sur le trottoir. Scooters et motos ont pris de vilaines et dangereuses habitudes à se garer sur le trottoir. Quand certains ne circulent pas purement et simplement sur le trottoir pour gagner du temps. Un comportement complètement inconscient et aux conséquences potentiellement dramatiques…

Autres enseignements du Baromètre AXA 2019

Les Français se sentent globalement plus en sécurité sur les routes qu’il y a quelques années. À la question “vous sentez-vous en sécurité sur la route ?”, 70% des personnes interrogées répondent « oui » en 2019, contre 50% en 2006.

Les Français prennent moins le volant après avoir bu 4 ou 5 verres d’alcool. Même s’ils sont encore 6% à avouer le faire en 2019, ils étaient tout de même 19% à le faire en 2004. Ce n’est pas encore parfait, mais c’est mieux. 

Les Français roulent aussi moins vite. Rouler à 160/170 km/h sur autoroute ? Une pratique presque courante en 2004 (pour 29% des Français) qui a considérablement diminué en 2019 : ils ne sont plus que 11% à appuyer sur le champignon. Idem en ville, même s’il y a encore des progrès à faire : 30% des Français avouent rouler à plus de 65 km/h. Ils étaient 48% il y a 15 ans.

Les Français sont encore très nombreux à passer au feu orange : 71% disent le faire en 2019, contre 73% en 2004. Il y a encore de mauvais habitudes à changer…

Les Français utilisent massivement leur téléphone portable au volant : 70% le font. 1 Français sur 2 n’hésite pas à passer un appel en conduisant, et 1 Français sur 4 parvient même à envoyer des SMS derrière son volant. A noter que chez les jeunes conducteurs, l’addiction au smartphone est encore plus inquiétante : 83% d’entre eux reconnaissant utiliser leur téléphone en conduisant.

D’où viennent les chiffres du Baromètre AXA ?

Ils sont issus d’une étude Kantar TNS pour AXA Prévention. Elle a été réalisée du 25 janvier au 14 février 2019 auprès d’un échantillon de 1996 personnes représentatif de la population résidente en France métropolitaine âgée de 18 à 75 ans.

Réagir

Recevez chaque mois notre article le plus lu

Harder, better, faster, scooter !

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez