Le Blog du Scooter
Le casque Crosshelmet X1

CrossHelmet X1 : le casque du futur avec une vision à 360 degrés

Une startup japonaise est sur le point de commercialiser un casque de moto révolutionnaire. Le CrossHelmet X1 intègre un rétroviseur arrière et des fonctions connectées avancées. Pour un maximum de sécurité et de confort.

Il existe des milliers de modèles de casques de moto. Mais le CrossHelmet X1 est un modèle radicalement différent des autres. C’est un casque nouvelle génération. On oserait même dire « révolutionnaire » quand on regarde les fonctionnalités qui l’équipent.

Vision à 360 degrés, écran sous la visière, haut-parleur intégré, système de réduction du son, bandes lumineuses sur le côté… Les promesses technologiques du CrossHelmet X1 sont considérables. Et les attentes forcément énormes autour de ce casque. Annoncé depuis plusieurs mois, le CrossHelmet X1 est actuellement en précommande, les premiers exemplaires seront livrés fin août.

Pour vous donner un premier aperçu des capacités du Crosshelmet X1, voici une courte vidéo de présentation :

Un casque avec une vision à 360 degrés

C’est l’innovation qui marque le plus les esprits. Et la promesse d’un champ de vision à 360° est très claire : avec ce casque vous n’aurez plus d’angle mort en conduisant. Vous pourrez anticiper les dangers qui viennent des côtés ou de derrière, lorsque vous doublez un véhicule par exemple.

Comment est-ce possible ? Le casque CrossHelmet est doté d’une caméra grand angle à l’arrière. L’image de la caméra est projetée sur un petit écran (appelé afficheur tête-haute – HUD) placé lui à l’avant, juste sous la visière du casque. D’un coup de oeil vers le haut, le conducteur peut ainsi voir ce qui passe dans son dos. Voici d’ailleurs un aperçu du rendu visuel du HUD :

Comme le rappelle Le Repaire des Motards, d’autres équipementiers ont déjà travaillés par le passé sur des casques avec une vision à 360° (Reevu et Skully). Mais le CrossHelmet va encore plus loin que ses prédécesseurs. Car la startup japonaise Borderless à l’origine du produit ne se contente pas d’une caméra à l’arrière du casque, elle intègre d’autres technologies à son casque.

Un casque ultra connecté

L’écran HUD placé sous la visière ne sert pas uniquement à relayer les images de la caméra arrière. Il permet aussi de diffuser des informations liées à la navigation. Comme le casque est équipé en bluetooth vous pouvez par exemple projeter une carte Google Maps sur l’écran.

Il y a également un haut-parleur intégré pour se servir des commandes vocales de votre smartphone. Vous pouvez solliciter l’assistant Google ou Siri, passer des appels… Le casque CrossHelmet est même doté d’une fonction pour discuter en groupe pendant le trajet. Bref, le CrossHelmet X1 est un casque de moto avec lequel vous ne vous sentirez plus seul !

Un casque avec un système de réduction du son

C’est une autre fonctionnalité franchement innovante. Et ma foi assez déroutante. Le son est un élément de sécurité à part entière : il vous permet d’être alerté d’un danger, de mieux appréhender l’environnement dans lequel vous évoluez. Mais le bruit du vent ou du moteur peut couvrir d’autres sons. Et sur de longs trajets, ces bruits parasites peuvent fatiguer le conducteur.

La technologie du casque CrossHelmet X1 permet de filtrer ces sons. A la manière de ce que proposent certains casques audios (je pense au Parrot par exemple). Le casque CrossHelmet va traiter le bruit extérieur. Il est capable de trier et de distinguer les sons utiles de ceux parasites comme le bruit du moteur ou du vent. Il va alors diminuer le volume de ces derniers. Épatant non ?

Sécurité renforcée avec des bandes lumineuses

Des bandes LED blanches sont situées de chaque côté du casque pour aider à être mieux vu par les autres usagers. Après toute ce qui a été dit sur le CrossHelmet, ces bandes lumineuses peuvent sembler un détail. Mais leur présence conforte bien la volonté des concepteurs d’offrir un maximum de sécurité aux conducteurs qui porteront ce casque.

Le prix et le poids du CrossHelmet X1

Un tel concentré de technologies explique le prix élevé du CrossHelmet : 1.799 $. Pas donné. Vous pouvez toutefois faire une « affaire » en le précommandant sur la plateforme Indiegogo où il est en prévente. En payant 599 $ à la commande et 1050 € à la livraison, le CrossHelmet ne vous coûtera que 1.649 €, soit 150 € d’économie.

On peut craindre un poids élevé quand on voit les équipements du CrossHelmet par rapport à un casque de moto classique. Heureusement le CrossHelmet s’en sort finalement plutôt bien, avec un poids de 1.8 kg. Sachant qu’un casque modulable pèse en moyenne entre 1.4 kg et 1.6 kg, on peut dire que le CrossHelmet s’en sort plutôt bien.

La petite histoire de ce casque…

C’est un jeune Japonais, Arata Oono, qui est à l’origine du concept du CrossHelmet. Comme il l’explique dans la vidéo (ci-dessous), le jeune créateur a passé son permis moto il y a quelques années. Au grand dam de ses parents, inquiets de savoir leur fils sur une moto…

Ses parents ont insisté pour lui offrir un casque intégral. Arata Oono s’est ainsi retrouvé avec un casque de moto offrant un maximum de sécurité… mais extrêmement lourd et peu confortable à porter. Le jeune homme étant designer, il a commencé à réfléchir à un casque de moto plus fonctionnel.

C’est ainsi qu’est née la société Borderless qu’il a fondé pour concevoir et développer ce casque. Après avoir levé des fonds sur KickStarter, le CrossHelmet X1 est désormais en prévente sur Indiegogo. Sortie prévue fin août.

Réagir

Recevez chaque mois notre article le plus lu

Harder, better, faster, scooter !

82 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez

Centre de préférences de confidentialité

      Necessary

      Advertising

      Analytics

      Other