Le Blog du Scooter
Un scooter rouge de type Vespa

Armada de Rouen : déplacez-vous à scooter avec Miiscoot

Du 6 au 16 juin, quatre rouennais proposent aux visiteurs de l’Armada de Rouen de faire appel à un chauffeur en scooter.

C’est une initiative originale et séduisante. A l’occasion de la 7ème édition de l’Armada de Rouen, quatre jeunes de la région ont imaginé un service de scooter pour faciliter le déplacement des visiteurs. Ils sont 400 000 chaque jour à venir découvrir les plus beaux bateaux du monde sur les quais de Rouen.

Miiscoot, une sorte de Uber du scooter ?

Pour gagner du temps et découvrir la ville de Rouen autrement, Miiscoot vous met en relation avec des propriétaires de scooter de la région. Pour commander une course, rendez-vous sur miiscoot.fr, indiquez votre numéro de téléphone, le lieu où vous êtes, puis l’adresse où vous souhaitez aller. Miiscoot vous met alors en relation avec un chauffeur à scooter à proximité. Le prix de la course est fixe : 5 euros.

Le plus dur était de trouver le tarif raisonnable pour nos clients et rentable pour nos chauffeurs et Miiscoot afin que tout le monde y gagne et obtienne satisfaction.
Hamady Diallo, co-fondateur Miiscoot

Il existe aussi un pass premium à 50 euros. Vous bénéficiez de 2 trajets par jour pendant les 10 jours de l’Armada de Rouen.

4 rouennais à l’initiative de Miiscoot

Ce service de scooter avec chauffeur est éphémère. Il a été mis en place par 4 rouennais qui ont eu envie de mettre à profit leurs compétences professionnelles et de s’investir pour leur ville à l’occasion de cette grande manifestation. Comme ils l’expliquent à Paris Normandie sur leurs motivations de créer Miiscoot.

Nous voulions nous investir pour notre territoire et mettre en avant le made in rouen. Nous avons allié nos complémentarités et mis à profit nos expériences professionnelles pour développer la plateforme de mise en relation en deux semaines de travail intensif.
Hamady Diallo, co-fondateur Miiscoot ​

Un service qui rappelle ceux de Felix ou de Mapool

Deux semaines de travail et à la clé un site particulièrement fonctionnel. Bravo à cette jeune équipe ! Reste à savoir si Miiscoot a réussi à trouver son public ? D’un côté les visiteurs, de l’autre les chauffeurs. Car ces derniers ne sont pas des professionnels. Il faut donc les trouver et en avoir suffisamment de disponibles pour répondre à la demande des clients que l’on espère importante pour Miiscoot.

Felix a un parti pris différent. Cette société de taxi scooter électrique opère à Paris et en région parisienne. Elle ne fait appel qu’à des chauffeurs professionnels. A l’inverse, l’application Mapool lancée il y a quelques années misait sur un système de covoiturage. Les chauffeurs étaient des amateurs / simples particuliers à scooter prenant sur leur trajet des clients / piétons allant dans la même direction. Cette formule n’a visiblement et malheureusement pas trouvé son public, car l’appli a fermé.

Les ambitions de Miiscoot ne sont évidemment pas comparables. Mais l’idée est vraiment intéressante. En tant que scootériste parisien, j’aimerais qu’un service dans l’esprit de Miiscoot existe. Pas tant pour gagner de l’argent (même si quelques courses rémunérées peuvent être grandement appréciables pour payer l’essence et les révisions) que pour dépanner d’éventuelles personnes en galère de transport (les jours de grève par exemple). Ou si je peux permettre à un voisin de laisser sa voiture et lui faire découvrir les aspects pratiques du scooter…

En tout cas l’idée de proposer un service de covoiturage / taxi en scooter éphémère lors de grandes manifestations est excellente. Peut-être un Miiscoot partenaire des Jeux Olympiques 2024 à Paris ?!

Réagir

Recevez chaque mois notre article le plus lu

Harder, better, faster, scooter !

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez