Le Blog du Scooter
Une jeune fille s'impatiente devant son écran d'ordinateur de réussir son code rapidement

7 conseils pour réussir votre code rapidement

J’ai dû repasser mon code de la route lorsque je me suis inscrit au permis moto. Et j’ai perdu beaucoup de temps à préparer mon code… Avec le recul, voici ce que je vous conseille de faire pour réussir votre code rapidement.  

L’examen du code de la route est obligatoire pour tous les permis de conduire (moto, voiture, poids lourd). Si vous n’avez jamais passé le code, vous n’y couperez pas. Et si vous l’avez déjà obtenu, sachez qu’il n’est valable que 5 ans (ou 2 ans si obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée). Si vous souhaitez passer un nouveau permis de conduire, il est possible que vous ayez à repasser le code.

Ce fut mon cas lors de mon inscription au permis moto en 2016. Titulaire d’un permis voiture, j’avais passé mon code en 1996 lors de la ma conduite accompagnée. Le livre du Code de la Route est donc redevenu mon livre de chevet pendant quelques semaines. Ou plutôt mois, car il m’en aura fallu 8 pour avoir mon code comme je le raconte dans mon expérience du permis moto. Ce qui, avouons-le, n’est pas très rapide !

Combien de temps pour passer le code ?

Je n’ai trouvé aucun chiffre sur le temps moyen pour passer son code. Tout dépend de votre motivation et implication. Et aussi de la formule que vous choisissez pour passer le code.

Les stages de code en accéléré

Il existe des stages intensifs au code qui, selon les auto-écoles, durent entre 3 et 5 jours. Comme son nom l’indique, c’est intensif : ce sont souvent des journées de 7h dans une salle de cours à réviser le code avec un moniteur, et à passer des codes blancs. Un stage de code en accéléré coûte, en moyenne, entre 500 et 650 euros (prix variable selon les auto-écoles, le nombre de jours, votre zone géographique, etc.). L’avantage d’un stage de code, c’est que vous progressez vite et que vous pouvez espérer réussir votre code en 1 semaine ou en 2 semaines. Car dès la fin du stage de code en accéléré, vous pouvez passer l’examen. Et en général le taux de réussite au code est plutôt bon.

Le code en formule classique

Si préparer votre code en accéléré n’est pas possible (faute de temps ou parce que le stage est trop cher), vous allez devoir travailler votre code de manière plus classique : en vous entraînant chez vous et en allant de temps en temps à l’auto-école passer des examens blancs du code. C’est dans ce cas de figure que vous pouvez perdre beaucoup de temps… Vous pouvez avoir votre code en 1 mois, comme au bout de 6 mois.

Au début vous êtes motivé, vous apprenez de nouvelles choses, le côté quiz du code peut vous amuser, vous faites des progrès assez rapides après la 5ème séance… Sauf que, comme dans n’importe quel apprentissage, il y a un moment où vos progrès vont stagner. Peut-être aussi qu’il y aura une période où vous serez moins disponible pour vous entraîner au code (parce que vie pro / perso). Et BIM : vous refaites une séance de code et vous êtes à 10 fautes. Moral au fond des chaussettes. Vous décrochez. Le temps passe. Cela fait déjà 3 mois que vous êtes inscrit au code. Et vous n’êtes toujours pas prêt de le passer…  

Pour éviter de trop vous enliser dans cet examen qui peut s’avérer fastidieux, voici 7 conseils et astuces pour vous aider à réussir votre code rapidement. Je les ai mis en application à la fin de mon apprentissage du code. J’ai immédiatement progressé beaucoup plus vite.  

#1. Entrainez-vous au code chez vous

Lors de votre inscription, votre auto-école vous remettra un livret du code de la route et (en général) un accès à des cours et examens de code en ligne. Servez-vous en ! Les cours de code en ligne ne sont pas toujours extraordinaires, mais utilisez-les et faites régulièrement des séances de code en ligne.

Dans mon cas, comme mon auto-école m’obligeait à faire au moins 20 séances de code dans ses locaux, j’ai jugé (à tort) que m’entrainer à domicile était facultatif. C’était une erreur. J’aurais dû me forcer à faire des séances de code en ligne 4 ou 5 fois par semaine. Plus on s’entraîne, mieux c’est.

#2. Faites aussi des séances de code à l’auto-école

Les séances de code en ligne ne doivent pas vous empêcher d’aller faire des séances de code à l’auto-école. C’est même très important d’essayer de faire au moins 1 séance de code blanc par semaine à l’auto-école.

Une séance de code blanc à l’auto-école, ça vous met dans les conditions réelles de l’examen : le boitier entre les mains, un écran pas toujours très lisible, le chrono qui défile, parfois du bruit autour de vous…

Si vous n’êtes pas habitué à ces conditions, si vous ne faites que des séances de code en ligne sur votre écran HD avec votre casque audio, vous risquez d’être un peu désorienté le jour de l’examen. Stress + manque de repères = ça peut vous coûter cher. On le rappelle : le jour J vous devez faire 5 fautes maximum pour avoir le code de la route.

#3. Lisez régulièrement le code de la route

Il contient toutes les réponses aux questions que l’on va vous poser. Lisez certains passages quand vous avez un moment, allez y chercher des explications sur des points qui vous posent problème. Gardez-le toujours sous le coude et ouvrez-le le plus souvent possible. C’est votre bible.

#4. Listez vos erreurs au code

C’est à mon avis la meilleure astuce pour progresser rapidement au code. Quand j’étais à une séance de code à l’auto-école, je cochais mes erreurs. Mais je ne notais pas précisément la question sur laquelle je m’étais planté. Estimant (à tort) que j’allais retenir mon erreur. Ce qui n’était pas le cas.

Je continuais de faire souvent les mêmes erreurs au code. J’ai alors décidé de noter à chaque séance de code les questions ou thématiques où je me plantais. Il y avait par exemple certains panneaux que je mélangeais, des questions sur le dépassement autorisé ou non d’un autre véhicule, ou encore des questions un peu techniques sur les voitures et les nouvelles technologies qu’elles embarquent. Quand vous identifiez vos faiblesses, c’est beaucoup plus simple de les corriger et de progresser rapidement.

#5. Écoutez attentivement les corrections et prenez des notes

Quand vous passez un code blanc à l’auto-école, la séance dure environ 1h. Les 20 premières minutes, vous répondez aux 40 questions du code qui s’affichent à l’écran. Les 40 minutes suivantes, on vous diffuse les réponses, avec des explications plus ou moins intéressantes et utiles. Parfois les propos du correcteur, c’est franchement du bavardage et du remplissage. Vous trépignez sur votre chaise pour que l’on passe rapidement à la question suivante…

Le réflexe de chacun : n’écouter que les explications aux questions où vous avez fait une faute. Ce qui rend les corrections particulièrement longues et inintéressantes si vous n’en écoutez que quelques minutes.

Mon conseil : efforcez-vous de rester concentrer et d’écouter attentivement toutes les corrections et explications. Comme s’il s’agissait d’un cours. Et prenez des notes. Parfois ça peut être un chiffre clé, un schéma. Notez-les et soyez attentif.  

#6. Faites des fiches thématiques pour réviser le code

En vous basant sur les conseils précédents, à savoir lister vos fautes lorsque vous faites une séance de code, et prendre des notes lorsque vous écoutez les explications, rédigez ensuite des petites fiches de révision du code. Le mieux étant de faire des fiches par thématiques pour faciliter la mémorisation.

Je vous donne un exemple. Je galérais souvent sur le nombre de points perdus ou le montant des amendes aux différentes infractions au code de la route. Ca me gonflait d’apprendre ce genre de choses. Et puis ce n’est pas parce que je ne connais pas le prix de l’amende quand on grille un feu que je ne vais pas m’arrêter aux feux rouges… Bref, je faisais souvent des erreurs sur ces questions.

Je me suis donc fait une fiche de révision au code sur les amendes et points pour chaque effraction. Et avant de passer une séance de code je relisais cette fiche. Ce qui était beaucoup plus pratique que de regarder dans le livre du code de la route (que je n’avais pas toujours sur moi), ou d’aller chercher les infos sur Internet. J’avais cette petite fiche sur mon téléphone portable. Je la regardais avant ma séance. Et j’avais les idées claires lorsque la séance démarrait.

#7. Fixez-vous une date pour passer le code

C’est le meilleur conseil que je puisse vous donner pour réussir rapidement votre code. Fixez-vous une date, une échéance pour présenter le code.

Si vous passez le code pour la première fois, et que vous ne faites pas un stage intensif de code, comptez environ 2 mois d’entraînement pour vous sentir à l’aise et passer le code.

Si vous repassez le code, et même si vous l’avez une première fois il y a très longtemps, vous n’êtes plus dans la découverte, vos progrès seront beaucoup plus rapides. Fixez-vous 1 mois à fond pour retrouver votre niveau d’antan et rappeler au code qui est le patron.

En conclusion, pas de recette miracle : pour réussir son code rapidement, il faut bosser. Mais en étant organisé et rigoureux, vous allez gagner un temps précieux. Entraînez-vous régulièrement au code (conseils #1, #2 et #3), puis identifiez vos erreurs et soyez méthodique pour les corriger (conseils #4, #5 et #6). Je pense qu’il est préférable de faire 1 séance de code par jour, en prenant le temps de bien comprendre vos erreurs, de complétant vos fiches pense bête, plutôt que de faire 3 séances d’affilées un peu bâclées, juste pour connaître votre note. Enfin mettez vous la pression pour obtenir rapidement votre code (conseil #7). Se fixer une échéance, c’est toujours un bon moyen d’avancer plus vite. 

En résumé… Pas de recette miracle : pour réussir son code rapidement, il faut bosser. Mais en étant organisé et rigoureux, vous allez gagner un temps précieux.

Entraînez-vous régulièrement au code (conseils #1, #2 et #3), puis identifiez vos erreurs et soyez méthodique pour les corriger (conseils #4, #5 et #6). Je pense qu’il est préférable de faire 1 séance de code par jour, en prenant le temps de bien comprendre vos erreurs, de complétant vos fiches pense bête, plutôt que de faire 3 séances d’affilées un peu bâclées, juste pour connaître votre note.

Mettez vous la pression pour obtenir rapidement votre code (conseil #7). Se fixer une échéance, c’est toujours un bon moyen d’avancer plus vite !

La newsletter 100% scooter

Fabien

Fabien

La trentaine, en scooter depuis de nombreuses années à Paris, j'anime Le Blog du Scooter, destiné à tous ceux qui se déplacent à scooter, ou qui envisagent d'en acheter un !

Réagir

Bannière : bienvenue sur le site de tous ceux qui se déplacent à scooter
Bannière qui renvoie vers la rubrique sur les scooters électriques
Bannière qui renvoie vers l'article "comment j'ai lamentablement foiré mon permis moto"
Bannière qui renvoie vers le guide du permis moto
Bannière qui renvoie vers le guide de l'assurance scooter