Un Piaggio MP3 avec… un toit !

Qui n’a pas rêvé de se déplacer avec l’aisance d’un scooter et la protection d’une voiture ? Même correctement équipé, l’eau est un adversaire redoutable en scooter. Et je ne parle pas du froid, cet ennemi sournois…

Conscient que les aléas climatiques sont aussi désagréables que dangereux en scooter, l’équipementier Scodiam lance le Vestratis, 1er toit pour deux-roues. Un accessoire pour l’instant réservé au seul Piaggio MP3, mais que j’ai eu la chance d’essayer.

toit MP3 piaggio

La semaine dernière j’ai rencontré Thomas et Maxime de l’équipe Scodiam, à Montmartre. Une vue panoramique sur les toits de Paris semblait le lieu tout indiqué pour parler de leur produit ! Par contre, grosse déception : il ne pleuvait pas !

Présentation du toit Scodiam pour MP3

Un design soigné

Quand on découvre le MP3 coiffé de son toit Vestratis, la première impression est celle d’une réussite esthétique. Le pare-brise notamment : il s’intègre parfaitement dans la calandre avant. Il « muscle » le nez du MP3 que j’ai toujours trouvé pataud. Si le toit peut paraître imposant, il reste fin et profilé, dans un esprit aile d’avion.

Les matériaux utilisés, notamment l’acier, sont de très bonne qualité, la finition soignée. Seule la partie arrière est à mon sens moins réussie, moins dynamique avec ses deux tubes. Mais en ne fermant pas l’arrière du scooter, Scodiam laisse plus d’espace au passager et la possibilité de porter un sac à dos.

Un confort réel

J’ai essayé le MP3 et son toit comme passager, puis comme conducteur. Assis à l’arrière et après un tour sur le périph, j’ai constaté que sans être complètement à l’abri du vent, le pare-brise et le toit réduisent les turbulences pour le passager. Vos copines apprécieront messieurs !

A l’avant, la différence de confort est radicale : plus un zef de vent, vous pouvez conduire sans visière. S’il pleut, un bouton au dessus du tableau de bord vous permet d’actionner un essuie-glace. Un très bon point pour la visibilité et la sécurité, tant il peut s’avérer périlleux de conduire un scooter avec une visière embuée.

Une conduite agréable

N’étant pas habitué à conduire de Piaggio MP3, difficile de comparer le comportement du scooter avec et sans toit. Dans les virages, le poids du toit se fait un peu sentir, il faut veiller à ne pas trop pencher sur le côté. Mais globalement je n’ai eu aucune gêne à piloter le MP3 et à me faufiler en ville. On s’adapte très vite à la conduite avec un toit. Je n’ai par contre pas testé le MP3 à grande vitesse. Ni eu à emprunter un tunnel ou un parking sous-terrain mais, rassurez-vous, ça passe.

7 questions autour du toit Vestratis de Scodiam

1/ Quel est le prix du toit pour MP3 ?

1.500 euros. Ce prix inclut l’installation. Scodiam recommande en effet le montage en concession. La pose de l’essuie-glace nécessite un branchement sur votre batterie.

2/ Peut-on facilement installer / retirer le toit ?

Comptez 30 min pour monter ou démonter le toit. Et prévoyez d’être à 2, car l’ensemble pèse toute de même 32 kilos. Cette possibilité de retirer le toit est très intéressante pour les beaux jours. Mais elle ne permet pas d’installer votre toit chaque matin, au gré de la météo du jour.

3/ Le toit a-t-il un impact sur les performances du MP3 ?

D’après Scodiam non. Les accélérations et la vitesse de pointe ne souffrent pas des 32 kilos ou de la prise au vent du toit. Idem du côté de la consommation d’essence, le MP3 ne serait pas plus gourmand. Thomas et Maxime de Scodiam insistent sur le fait que l’aérodynamisme a été un point clé de la conception du Vestratis, afin de préserver les performances du MP3.

4/ Peut-on rouler sans casque ?

Non ! Contrairement au bon vieux BMW C1, même abrité sous le Vestratis, vous devez porter un casque.

5/ Le toit est-il un plus en terme de sécurité ?

Le produit répond à une cinquantaine de normes automobiles. Par exemple le pare-brise est en verre feuilleté, c’est à dire identique à celui d’une voiture. Toutefois, aucun crash test n’a été effectué sur un MP3 équipé d’un toit. Scodiam promet plus de confort et de protection (contre les intempéries, les projections), mais ne s’avance pas sur la sécurité à proprement parler.

6/ Le toit n’est-il pas dangereux en cas de coup de vent ?

Ce fut ma première appréhension : le scooter ne risque-t-il pas de faire une embardée si le vent s’engouffre sous le toit ? La conception en aile d’avion et les études en soufflerie limitent la prise au vent. Thomas et Maxime se sont montrés rassurants sur ce point.

7/ Le Vestratis sera-t-il un jour disponible pour d’autres modèles de scooters ?

Si Scodiam rencontre le succès espéré, il déclinera son toit sur d’autres modèles. A priori plutôt des scooters 3 roues, voire 4 roues avec la sortie imminente du fameux Quadro 4 roues.

Mon avis sur le toit pour Piaggio MP3

Je pense que c’est un excellent produit, fruit de 4 années de développement. Il apporte une solution innovante aux conducteurs lassés de subir les intempéries en scooter. Reste le prix : 1500 euros, soit 10 fois le prix d’un tablier. La différence de prix est à mon avis proportionnelle à la différence de confort. Quant à l’esthétique, si le MP3 perd un peu de son coté « fun » avec un toit, vous avez toujours la possibilité de le retirer à la belle saison.

Merci à Thomas et Maxime de Scodiam pour leur invitation à cet essai. Et bonne chance à Scodiam dont le toit est disponible à la vente depuis cette semaine !

Soyez chic avec vos amis, partagez !

Comments
1 réponse to “Un Piaggio MP3 avec… un toit !”
  1. Nicolas dit :

    Merci pour l’article, niveau confort et design c’est l’idéal dans les grandes villes.

Réagir à cet article

Current month ye@r day *

Annonceurs

Vous souhaitez faire découvrir vos produits et services à nos lecteurs ? Utilisez le formulaire de contact !

Newsletter

Le meilleur du Blog du Scooter dans votre boite mail !