Économisez sur votre assurance scooter

Axa, Allianz, La Parisienne… Comparez les prix des meilleures compagnies d’assurance aux tarifs négociés. 

Un homme portant un casque de scooter

5 idées reçues sur les casques de scooter (et de moto)

Équipement obligatoire pour circuler en 2 roues motorisés (enfin on espère qu’on ne vous apprend rien), le casque de scooter traîne avec lui quelques idées reçues.

Un casque de scooter s’adapte à toutes les têtes

Ne faites pas l’erreur d’utiliser trop souvent un casque qui ne vous appartient pas et qui vous taille mal. Qu’il soit trop petit ou trop grand, en cas de chute vous seriez mal protégé. De même, au moment de choisir un nouveau casque de scooter, essayez-le avant de le prendre. Le look c’est important, mais ce n’est pas la fonction première d’un casque de scooter ou de moto. Donc prenez soin de ne pas vous arrêter à l’apparence et de regarder ce qu’il y a aussi à l’intérieur (le confort des mousses ou les aérations) pour vous y sentir bien.

Il faut y mettre le prix pour un avoir un bon casque de moto

Pour acquérir un objet capable de vous sauver la vie, il est vrai qu’on peut avoir envie d’y mettre le prix. Et préférer acheter son casque de scooter 500 euros plutôt que 200. Pourtant, les tests basés sur la méthode Certimoov (qui va plus loin que les tests réglementaires, avec des chocs obliques par exemple) montrent que les casques les plus onéreux ne sont pas pas forcéments les plus protecteurs. Des modèles de casques à 200 euros s’imposent devant des casques à 350 euros.

En cas de choc sur mon casque de scooter il faut le changer

Pas de panique : ce n’est pas parce que votre casque vous échappe des mains et tombe d’une chaise ou de la selle de votre scooter qu’il est fichu pour autant. Il faut un impact vraiment fort pour que le calottin qui entoure le casque ne se fende à l’intérieur et ne soit plus en mesure d’absorber un nouveau choc demain. Un casque de moto est très résistant, il subit une batterie de tests assez extrêmes : il est prévu pour encaisser des chocs très violents.

Il faut changer son casque de moto tous les 5 ans

Et pourquoi ? Il y a une date limite d’utilisation inscrite sur le casque ?! Vous n’avez aucune raison de changer votre casque de moto tous les 5 ans. C’était le discours tenu par les fabricants avant, mais les matériaux ont considérablement évolués depuis 20 ans. Et puis tout dépend de votre usage : peut-être que votre casque de scooter ne vous sert qu’occasionnellement. En plus vous le bichonnez et il est en parfait état. Alors gardez-le encore un peu ! Jusqu’à 10 ans semble être une bonne durée de vie pour un casque de scooter. Car comme comme l’explique Moto-Services, le polystyrène, qui compose le casque et doit absorber les chocs, est un matériau qui se dégrade avec le temps. L’efficacité du calottin qui entoure le casque diminue avec le temps : de 10% après 5 ans et de 20% au bout de 10 ans.

Un casque de scooter c’est solide, pas besoin de l’entretenir

Évidemment un casque de moto c’est solide et résistant. Mais ça demande malgré tout un peu d’entretien. Surtout si vous voulez garder un casque présentable. Nettoyez l’extérieur régulièrement (il existe de nombreux produits en magasins spécialisés) et pensez aussi à sortir les mousses intérieures pour les passer en machine (en général c’est possible avec tous les casques récents). Il existe aussi des accessoires plus originaux, comme le sèche casque de scooter. Pour que votre casque soit comme neuf, nettoyé et purifié de ses bactéries. Enfin des vôtres finalement.

La newsletter pour citadins en mal de mobilité

Chaque semaine, une sélection d’articles pour vous transporter

Go Fast Stay Cool

Déplacez-vous autrement

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez