Assurance scooter 50 : le profil des assurés

Lorsque nous réalisons des simulations de prix pour l’assurance d’un scooter 50, nous utilisons des profils types d’usagers. Ces personnes sont fictives, mais elles pourraient être bien réelles. Présentations.

Qui n’a jamais renoncé à terminer un devis d’assurance parce qu’il y avait trop de questions ? Elles sont malheureusement nécessaires pour dessiner votre profil d’assuré et vous proposer ensuite un contrat à un tarif personnalisé. Un devis d’assurance, c’est toujours du sur-mesure.

Pourtant, vous aimeriez peut-être savoir combien va vous coûter “en gros” l’assurance d’un scooter, sans avoir à faire de devis… C’est la raison pour laquelle nous utilisons ces profils d’assurés fictifs. Ils nous permettent de faire des simulations de prix pour l’assurance de chaque modèle de scooter 50 du marché.

Nous avons imaginé 4 profils bien distincts : âge, expérience en 2 roues, lieu de résidence et le type d’assurance scooter qu’ils cherchent (au tiers, avec garantie vol, avec garantie du conducteur). Tous ces paramètres sont ceux qui impactent le plus le prix d’une assurance pour un scooter 50.

Aussi, avec ces simulations pour ces 4 profils d’assurés très différents, on obtient une fourchette de prix assez large et représentative. Retrouvez tous nos simulations dans les pages sur les pages de présentation des différents modèles de scooters 50cc.

Julie, 36 ans, cadre à Paris

Julie travaille depuis 4 ans dans un cabinet de conseil dans le 8e arrondissement à Paris. Elle se déplace régulièrement chez ses clients, à Paris ou en proche banlieue. Si son employeur prend en charge ses déplacements professionnels en taxi ou VTC, Julie ne peut passer en notes de frais ses retours en taxi quand elle rentre tard le soir du bureau. Ce qui lui arrive souvent… Le budget “Uber” de Julie commence à sérieusement peser dans ses finances. Julie voudrait faire des économies et gagner en liberté dans ses déplacements pros comme persos. Aussi elle a décidé de s’acheter un scooter 50.
 

Le profil d’assuré de Julie :

  • Âge : 36 ans
  • Mode de financement du scooter : comptant
  • Usage du véhicule : Privé/Trajet lieu de travail
  • Lieu de résidence : Paris, 75012
  • Permis : Auto, obtenu il y a 10 ans
  • Jamais assurée pour un scooter

L’assurance scooter que cherche Julie

Comme il s’agit de son premier scooter et qu’elle est totalement novice au guidon d’un deux-roues motorisé, Julie veut une assurance avec de bonnes garanties. Elle refuse notamment de faire l’impasse sur la garantie vol et la garantie du conducteur (niveau 1). Elle veut protéger son scooter, mais aussi se savoir protégée en cas d’accident.
 

Éric, 57 ans, commerçant à Beaune

Gérant d’un petite cave à vin dans le centre ville de Beaune, en Bourgogne, où il vit depuis 20 ans, Éric se déplace essentiellement à pied ou avec sa voiture break lorsqu’il livre des clients. Le scooter est pour lui un véhicule de loisir. Il l’utilise surtout aux beaux jours et le week-end pour rejoindre ses amis au club de tennis ou partir à la pêche tôt le dimanche matin. Propriétaire de plusieurs scooters 50 depuis plus de 30 ans, Jean-Pierre se considère comme un conducteur prudent et expérimenté.
 

Le profil d’assuré d’Éric :

  • Âge : 57 ans
  • Mode de financement du scooter : comptant
  • Usage du véhicule : Privé
  • Lieu de résidence : Beaune, 21200
  • Permis : Auto, obtenu il y a 39 ans
  • Assuré les 36 derniers mois pour un scooter.
  • Pas d’antécédents (sinistre, accident, retrait de permis).

L’assurance scooter que cherche Éric :

Éric cherche une assurance scooter 50 au tiers au meilleur prix. Il juge inutile de prendre une garantie contre le vol (son scooter dort toujours dans son garage) ou la garantie sécurité du conducteur (qui pourtant le protégerait en cas d’accident corporel grave). Éric souhaite dépenser le minimum pour son assurance, car il se déplace finalement très peu à scooter.

Mathieu, 28 ans, coach sportif à Nantes

Mathieu a changé de vie professionnelle il y a 2 ans : après 5 années comme ingénieur informatique, il a décidé de se lancer comme coach sportif. Mathieu travaille à son compte. Grâce à un bon réseau, il commence à avoir une solide clientèle sur Nantes et sa banlieue. Il cherche donc un scooter pour couvrir ses nombreux déplacements quotidiens entre les différentes salles de sport et parcs de la ville où il rejoint ses clients. Avant Mathieu possédait une moto, mais en démarrant son activité de coach sportif il a dû la vendre pour réduire ses dépenses et se dégager un peu de trésorerie. Pour un usage quotidien en agglomération, Mathieu pense qu’un scooter 50 sera beaucoup plus économique et pratique qu’une moto.
 

Le profil d’assuré de Mathieu :

  • Âge : 28 ans
  • Mode de financement du scooter : crédit
  • Usage du véhicule : Privé/Trajet lieu de travail
  • Lieu de résidence : Nantes, 42000
  • Permis : Auto, obtenu il y a 10 ans, et Moto, obtenu il y a 8 ans
  • Assuré 12 mois lors des 36 derniers mois pour une moto.
  • Pas d’antécédents (sinistre, accident, retrait de permis).

L’assurance scooter que cherche Mathieu :

Éric cherche une assurance scooter 50 au tiers, mais avec la garantie conducteur (niveau 1). Avec son expérience à moto, il sait que conduire un deux-roues motorisé comporte toujours des risques. Il tient à être couvert pas son assurance en cas d’accident corporel, d’autant que son corps c’est son outil de travail.

Élodie, 18 ans, lycéenne à Marmande

Pour ses 18 ans qu’elle vient tout juste de fêter, Élodie n’a pas reçu la voiture de ses rêves… mais un beau scooter 50 flambant neuf offert par ses parents et grands-parents. Si ce n’est pas le confort d’une voiture, c’est déjà un joli pas vers plus d’indépendance. Élodie utilise son scooter pour se rendre au lycée et retrouver ses amis le week-end.
 

Le profil d’assuré d’Élodie :

  • Âge : 18 ans
  • Mode de financement du scooter : comptant
  • Usage du véhicule : Privé
  • Lieu de résidence : Marmande, 47200
  • Permis : BSR, obtenu il y a 4 ans
  • Jamais assurée pour un scooter

L’assurance scooter que cherche Élodie

Élodie tient à payer elle-même l’assurance de son scooter 50 avec l’argent qu’elle gagne en faisant du baby-sitting. Elle cherche le meilleur prix sur internet et prendra une assurance au tiers, le minimum légal pour circuler à scooter.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez