Économisez sur votre assurance scooter

Axa, Allianz, La Parisienne… Comparez les prix des meilleures compagnies d’assurance aux tarifs négociés. 

Un jeune enfant dans une voiture, bientôt protégé par le détecteur d'enfant obligatoire en Italie

Un détecteur pour ne pas oublier son enfant en voiture obligatoire en Italie

L’Italie ne veut plus connaître de drames d’enfants oubliés à l’arrière d’une voiture. Et dont les conséquences sont souvent catastrophiques.

Il est des drames que l’on pourrait éviter. Comme ceux des enfants oubliés par leurs parents à l’arrière de la voiture. Un scénario plus fréquent qu’on ne l’imagine qui met la vie des bébés et des jeunes enfants en grand danger. Et pas besoin d’une chaleur caniculaire : avec une température extérieure de 26 degrés, il faut seulement 10 minutes pour que la température intérieure de la voiture atteigne un niveau mortel pour un enfant. Les petits de moins de 4 ans ont plus de mal à réguler leur température qui augmente 3 à 5 fois plus vite que celle d’un adulte. Le danger : la déshydratation ou la crise cardiaque.

Le détecteur pour ne plus oublier son enfant en voiture

Pour éviter ces drames, le “détecteur d’enfant” devient donc obligatoire en Italie. Une décision adoptée par le gouvernement italien. Tout parent qui transporte en voiture un enfant de moins de 4 ans doit être équipé de ce détecteur. Ou bien acheter un nouveau siège bébé équipé de ce détecteur. A quoi sert ce dernier ? A prévenir les parents qui oublieraient leur enfant à l’arrière de la voiture. En cas d’oubli, le détecteur envoie aux parents des alertes : appel téléphonique ou message envoyé par SMS ou sur Whatsapp.

En cas de contrôle, un parent qui ne possède pas de détecteur d’enfant dans sa voiture risque une amende entre 80 et 326 euros, ainsi que 5 points de retrait sur son permis. Pour aider les familles à s’équiper, le gouvernement italien annonce une aide de 30 euros, soit grosso modo le prix d’un détecteur d’enfant pour la voiture.

Des dizaines de morts par an aux État-Unis

L’Italie est tristement concernée par la mort d’enfants oubliés sur la banquette arrière de la voiture : elle aurait connu 8 décès de ce genre depuis 1998. Mais d’autres pays sont encore plus frappés par ce problème. Aux Etats-Unis, le phénomène causerait la mort de 30 à 40 jeunes enfants chaque année. 2018 ayant été la pire année avec 53 enfants retrouvés morts sur le siège arrière de la voiture de leurs parents aux États-Unis. Des parents stressés, fatigués et au bord du burn-out sont souvent les explications q

Les États-Unis avancent aussi sur le sujet et bientôt toutes voitures neuves seront équipés d’un système d’alerte. Un homme a participé à faire bouger les choses, Miles Anderson. Un papa qui a lui-même perdu son fils dans ses conditions. Et dont vous pouvez lire l’histoire poignante dans cet article du Washington Post qui relatait son procès en 2009. Car en effet il y a souvent une double peine à ces tragédies : les parents doivent répondre de leur manquement et risque une peine de prison, comme ce papa d’un enfant mort dans la voiture condamné par la justice française à 8 mois de prison avec sursis.

La newsletter pour citadins en mal de mobilité

Chaque semaine, une sélection d’articles pour vous transporter

Go Fast Stay Cool

Déplacez-vous autrement

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez