Le premier scooter gonflable

Mais pourquoi personne n’y avait pensé avant ?

Un prototype. Ne cherchez pas de lien vers Amazon, cet étonnant scooter gonflable n’est encore qu’un concept. Baptisé Poimo, pour “The POrtable and Inflatable MObility” (soit “la mobilité portable et gonflable”) cet étrange scooter électrique est le fruit de la (très) fertile imagination d’étudiants japonais.

Nous imaginons une “mobilité douce”, un nouveau genre de mobilité personnelle qui serait conçue à partir de matériaux souples, légers et gonflables. Nous croyons que ce scooter gonflable, différent des véhicules existants, crée de nouvelles relations entre les gens et sera utile pour la ville à l’avenir.

Les inventeurs du Poimo, des étudiants de l’ubiversité de Tokyo

5,5 kg. Constitué principalement de toile polyuréthane thermoplastique (TPU), celle qu’on utilise par exemple pour les matelas gonflables, le scooter Poimo est évidemment ultra léger. Il contient en outre un moteur et une batterie. De la taille d’un libre, ils sont placés sous le scooter. Enfin ce dernier serait fourni avec un guidon intégrant un contrôleur sans fil.

Dans un sac. Pas la peine de chercher un parking deux-roues pour garer votre Poimo : il se range dans un sac (à dos ou même à main). Avouez, c’est pratique et ça limite aussi le risque de vol. Par contre prévoyez de toujours avoir sur vous un gonfleur à pied, celui que vous utilisez l’été en bord de mer pour le bateau gonflable de vos enfants.

Prix et performances. Aucun prix n’a été communiqué. Quant aux performances, vitesse maximale et autonomie, là aussi c’est l’inconnu. On peut raisonnablement penser que ce scooter gonflable a été imaginé pour de micro trajets : déplacements dans des halls d’aéroports ou dans de grands centres commerciaux. Ce n’est sans doute pas demain que vous annoncerez au serveur d’un restaurant “Vous avez un porte-manteau ? C’est pour accrocher mon scooter“.

 

92 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez