Le stationnement des scooters bientôt payant à Paris ?

Jusqu’à présent, se garer en deux-roues dans la capitale ne coûtait rien. Du moins si vous laissiez votre scooter au bon endroit, car sinon…

Plus de 100 000 PV pour mauvais stationnement ont été gracieusement distribués en 2012. A 35 euros l’amende, ça fait une coquette somme. Sans parler des 8 800 enlèvements de scooters par la fourrière (2011)…

stationnement payant scooter paris

Un nombre de parking à deux-roues insuffisant

Pendant longtemps la Mairie de Paris et la Préfecture de Police se sont montrés indulgentes avec les scooters et motos mal garés. Mais en 10 ans (entre 2001 et 2011), le nombre de deux-roues ayant augmenté de 34% à Paris, il a fallu sévir sur les petites incivilités comme le stationnement sur le trottoir.

Le problème c’est le manque évident de parkings pour scooter. La Mairie fait état de 40 000 places, quand elle recense 80 000 scooters ou motos immatriculés à Paris, et qu’on estime que chaque jour 150 000 deux-roues circulent dans la capitale… Avec de tels chiffres, on comprend mieux pourquoi certains usagés se garent sur le trottoir. Comment faire autrement ?

Une association de piéton pour le stationnement payant

« Nous voulons alerter sur la gêne réelle que subissent les piétons, notamment ceux à mobilité réduite » explique Jean-Paul Lechevalier, de l’association Les droits du piéton. Celle-ci vient de saisir le tribunal administratif de Paris. Sa requête : demander à ce que le stationnement des deux-roues soit payant à Paris.

« Si nous obtenons gain de cause, nous ferons baisser par ricochet le nombre de véhicules sur les trottoirs » explique Jean-Paul Lechevalier. J’avoue ne pas comprendre son raisonnement… C’est comme si demain pour inciter un maximum de poids lourds à prendre les autoroutes, j’augmentais le prix du péage. Pour le dire autrement, pourquoi me garer sur une place payante si je peux me stationner gratuitement sur le trottoir ? Quitte à risque une amende, mais elle n’est (heureusement) pas automatique.

La prise de position de Hidalgo et NKM

Les deux principales candidates ont réagi sur le sujet du stationnement payant ou non pour les deux-roues.

Anne Hidalgo a d’abord annoncé « tout le monde doit quand même acquitter un petit peu quand il est sur l’espace public, ça doit être payant pour tout le monde. » Avant de faire machine arrière, annonçant qu’elle souhaite finalement maintenir la gratuité du stationnement des deux-roues. Elle propose également de créer 20 000 places en sous-sol. Ces places seraient payantes, mais à un prix/forfait abordable.

NKM en scooter - Le Blog du Scooter

Nathalie Kosciusko-Morizet n’a de son côté jamais remis en question la gratuité du stationnement. La candidate – qui se déplace régulièrement en scooter - promet même de « cesser la verbalisation à outrance » des scooters garés sur le trottoir, mais qui ne gênent pas. Côté infrastructure, NKM propose la création de 50 000 places supplémentaires pour les deux-roues. Des places nouvelles qui pourraient toutefois être payantes.

Pour conclure, l’action de l’association Les droits du piéton a peu de chances d’aboutir, du moins dans l’immédiat. Par contre, les projets de parkings souterrains des deux principales candidates à la Mairie de Paris font que, progressivement, l’offre de stationnement des deux-roues risque de devenir payante à Paris

Et vous, combien de PV par an pour mauvais stationnement en scooter ? Seriez-vous prêts à payer pour des parkings souterrains ?

Soyez chic avec vos amis, partagez !

Comments
1 réponse to “Le stationnement des scooters bientôt payant à Paris ?”
  1. Marc dit :

    Kikou, et une idée de plus pour fournir de l’argent à l’état !

Réagir à cet article

Current month ye@r day *

Annonceurs

Vous souhaitez faire découvrir vos produits et services à nos lecteurs ? Utilisez le formulaire de contact !

Newsletter

Le meilleur du Blog du Scooter dans votre boite mail !